Notre histoire

Le CCEK a tenu sa première réunion les 30 et 31 janvier 1980, à Kuujjuaq. Le président était M. Jean Piette, nommé par le gouvernement du Québec. M. Michael Barrett, un membre actuel du CCEK, était également présent en tant que membre nommé par l’Administration régionale Kativik. Les points à l’ordre du jour comprenaient le mandat et les procédures de gestion interne du CCEK ainsi que l’établissement de son secrétariat à Kuujjuaq. L’un des premiers dossiers à l’ordre du jour du CCEK a été le projet de complexe hydroélectrique Grande Baleine, dossier que le CCEK a continué de suivre assidûment jusque dans les années 1990. Les autres points à l’ordre du jour de la première réunion du CCEK portaient sur la gestion des matières résiduelles et la communication concernant cet enjeu, ainsi que la participation du public à l’évaluation des projets de développement dans le nord. Ces sujets sont encore aujourd’hui au cœur des préoccupations du CCEK.

Parmi les principaux sujets qui ont été examinés par le CCEK tout au long de son histoire, il y a la ligne de stations radars Mid-Canada, la noyade massive de caribous dans la rivière Caniapiscau en 1984, la fermeture et la restauration du site minier Asbestos Hill (lieu de la 5e réunion du CCEK en 1980), la création de parcs et d’aires protégées du Nunavik, la révision des annexes 1 et 2 du chapitre 23 de la CBJNQ, la réhabilitation des sites d’exploration minière abandonnés au Nunavik, les projets d’énergie renouvelable et d’exploration minière ainsi que la qualité de l’eau potable. Pour en savoir plus sur le travail effectué par le CCEK à l’égard de ces enjeux, consultez les sections suivantes du présent site Web :« Mémoires et avis » et « Notre travail ».

Depuis sa création, le CCEK a tenu plus de 160 réunions. Il demeure un forum pertinent et efficace pour les gouvernements du Québec et du Canada, l’Administration régionale Kativik, d’autres organismes de la région ainsi que les communautés inuites et naskapie concernant le régime de protection de l’environnement et du milieu social établi en vertu de la CBJNQ. Tous les procès-verbaux peuvent être consultés ici.

Tout au long de ses 40 ans d’histoire, le CCEK a été privilégié par la diversité de ses membres et le dévouement de son personnel.

MEMBRES

Administration régionale Kativik

Michael Barrett, 1980-1990,
1999-présent
Jobie Katchaka, 1980-1981
Willie Makiuk, 1980-1981,
1985-1987
Lizzie Epoo-York 1981-1985
Marc Voinson, 1982-1984
Tommy Grey, 1984-1991, 1999
Jimmy Mark, 1987-1989
Sakiriasi Nappatuk, 1989-1990
Bruno Débois, 1991-1996
Lizzie Kukula, 1990-1991
Adamie Kalingo, 1991, 2009-2013
Claude Gilbert, 1991-1997
Paul Okituk, 1992
Philippe DiPizzo, 1993-1996
Michael Gordon, 1996-1998
Willie Gordon, 1996-1998
Larry Watt, 1998
Muncy Novalinga, 1999-2001
David Okpik, 2000-2009
Eli Angiyou, 2001-2009
Charlie Arngak, 2009-2012
Betsy Palliser, 2013-2016
Joseph Annahatak, 2014-2016
Laina Grey, 2016-2019
Mary Pilurtuut, 2017-présent
Tunu Napartuk, 2020-présent

 

Gouvernement du Québec

Jean Piette, 1980-1984
Gilles Coulombe, 1980-1981
Jacques Giguère, 1980-1993,
1994-1996
André Dicaire, 1981-1984
Robert Langlais 1984-1985
Louis Cossette, 1984-1988
Claude Delisle, 1988-1992
Guy Tanyan, 1988-1993
Benoit Robitaille, 1992-1996
Noëlle De Roo Lemos, 1994-1996
Louise Fillion, 1996-1998
Renald Chabot, 1996-1999
Gérard Duhaime, 1997-2001
Paule Halley, 1999-Présent
Hélène LeBlond, 1999-2003
Jean Couture, 2001-2010
Denyse Gouin, 2004-2005,
2010-2012
Sylvie Létourneau, 2006-2020
Julie Samson, 2013-2020
Vanessa Chalifour, 2020-présent
André-Anne Gagnon, 2021-présent

Gouvernement du Canada

Normand Lafrenière, 1980-1982
Jean-Claude Dubé, 1980-1987
Olav H. Laken, 1980-1981
Camille Mageau 1981-1987
Augustin Lebeau 1982-1983
Ginette Lachance 1983-1985
Pierre Marchand 1985-1991
Yvon Vigneault 1987-1992
Hubert Marcotte, 1991-1993
Jean-Guy Charest, 1989-1993
François Lemire, 1993-1996
Pierre Lauzon, 1994-1995
Pierre Paulhaus, 1994-1997
Yves Désilets, 1995-2002
Raymond Vlas, 1997-1998
Claude Abel, 1998-2016
Robert Fibich, 2000-2001
Danielle Baillargeon, 2001-2002
Suzanne Larochelle, 2002-2007
Gilles H. Tremblay, 2002-2013
Marc Lafontaine, 2007
Chantal Leblanc-Bélanger, 2008
James Yantha, 2009-2010
Thessa Girard-Borgouin, 2011-2014, 2015
Line Choinière, 2013-2015
Caroline Girard, 2014
France Roussel, 2015
Jean-Yves Savaria, 2015-2019
Alexandre-Guy Côté, 2016-présent
Catherine Lapeyrie, 2017-2019
Megan Williams, 2019-2020
Mélanie Laflèche, 2020-présent
Caroline Girard, 2020-présent

PERSONNEL

Secrétaire exécutif

Carole Gagné-Gervais, 1980
Marc Voinson, 1980-1982
Hervé Chatagnier, 1982-1987
Philippe DiPizzo, 1987-1991
Karen Rosen, 1992-1994
Jacques Lacroix, 1994-1997
Michael O’Neill, 1997-2000

Robert Comtois, 2000-2002
Nathalie Girard, 2002-2005,
2010-2011
Nancy Dea, 2005-2009, 2011-2012
Gregory Brown, 2009
Stéphanie Benoît, 2009-2010,
2012-2013
Benjamin Patenaude, 2013-présent
Analyste en environnement

Nancy Dea, 2012-2013, 2015-2016, 2017-présent
Stéphanie Benoît, 2013-2014, 2016

Analyste des politiques

Annie Lamalice, 2019-présent

 

En 2005, le CCEK s’est doté d’un logo qui illustre en son centre un paysage abstrait représentant certains éléments de l’environnement (la terre, la mer et le ciel), sources des traditions des peuples inuit et naskapi. Dans la partie supérieure du cercle, des ondulations évoquent la présence d’aurores boréales, symbole indéniable du nord. La ligne blanche horizontale qui traverse le logo représente la neige et la glace. Cette image centrale est entourée par trois formes humaines qui tendent les bras pour se donner la main. Chacune des formes représente une des trois entités composant le CCEK : l’Administration régionale Kativik, le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada. Ces formes humaines mettent en valeur les efforts de tous pour la protection de l’environnement du Nunavik et illustrent l’aspect social des travaux du CCEK. Le bleu évoque le climat arctique du territoire d’application des travaux du CCEK. Les teintes de bleu et le blanc du logo du CCEK rappellent aussi celles du logo de la CBJNQ, traité qui marque l’histoire du Nunavik et en vertu duquel le CCEK a été créé.